• Sylvie Mesrine

Isotrétinoïne orale et grossesse: un risque supplémentaire de troubles du spectre autistique?

Mis à jour : févr. 25


L'ANSM alerte sur un risque potentiel en cours d’investigation de troubles du spectre autistique chez les enfants nés après prise d'isotrétinoïne orale pendant la grossesse.

Pour rappel, ce médicament est formellement contre-indiqué pendant la grossesse en raison d'un risque de plus de 30% de survenue de malformations, telles que des anomalies du cerveau, du visage ou du cœur, chez l’enfant exposé in utero . Ce qui n'empêche pas la survenue de grossesses tous les ans sous isotrétinoïne orale.

L'ANSM recommande d'informer de ce risque potentiel les femmes enceintes qui souhaiteraient poursuivre leur grossesse en l’absence d’anomalie morphologique identifiée à l’échographie.

https://www.ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Traitement-contre-l-acne-severe-avec-isotretinoine-orale-l-ANSM-informe-d-un-risque-potentiel-de-troubles-neuro-developpementaux-en-cas-d-exposition-pendant-la-grossesse