• Sylvie Mesrine

Génotypage Rhésus D fœtal: mode d'emploi

Mis à jour : 14 déc 2019


Le génotypage Rh D foetal est recommandé par le CNGOF depuis décembre 2017 chez toute femme Rhénus négatif, dont le conjoint est de groupe Rhésus positif ou inconnu (cf le texte rappelant la recommandation).

Il se recherche comme pour les marqueurs sériques de risque de trisomie 21 par une prise de sang faite dans tout laboratoire, à partir de 11 semaines d'aménorrhée.

  • Si le fœtus a un génotype RhD positif, la grossesse est incompatible dans le système RhD et donc la femme à risque d’allo-immunisation. L’immunoprophylaxie Rhésus devra être réalisée par injection d’IgRh (prophylaxie ciblée en cas d’événement à risque et systématique à 28 SA).

  • Si le fœtus a un génotype RhD négatif sur un premier prélèvement, un contrôle devra être effectué sur un second prélèvement réalisé après 15 SA et avec au moins 15 jours de délai par rapport au premier prélèvement. Si le fœtus est confirmé RhD négatif sur le second prélèvement, la prévention de l’allo-immunisation Rhésus en cours de grossesse n’est pas utile.

  • Si le génotype fœtal RhD ne peut être déterminé sur deux prélèvements, le fœtus devra être considéré comme RhD positif, et la grossesse en situation d’incompatibilité donc à risque d’immunisation. L’immunoprophylaxie Rhésus devra être réalisée par injection d’IgRh ciblée en cas d’événement à risque et systématique à 28 SA.

En pratique: donner à la femme

  1. une ordonnance de prescription médicale "Génotypage Rhésus D fœtal à partir du sang maternel" ,

  2. un formulaire de consentement avec le bon de demande clinique (voir un exemplaire de bon sans nom de laboratoire, à la demande des participants du groupe "Grossesses gémellaires", sur accès restreint)

  3. la photocopie de la carte de groupe sanguin) et la copie de résultat RAI

  4. et titrage / pondéral si patiente allo-immunisée anti-RH1 (anti-D)

#ADNcirculant #grossesse #CollègeGynécologieCentreValdeLoire #HAS #génotypageRhfoetal #CNGOF