• Sylvie Mesrine

HAS: deux fiches outils "violences conjugales"



Mise à jour du 11 décembre 2020 des fiches outils "Repérage des femmes victimes

de violences au sein du couple" de juin 2019

- comment agir

- comment repérer et évaluer


Les messages clefs:


- Montrer son implication : mettre des affiches et des brochures à disposition des patients dans la salle d’attente


- Questionner systématiquement, même en l’absence de signe d'alerte : un repérage précoce est primordial car les faits de violences s’aggravent et s’accélèrent avec le temps. La violence au sein du couple concerne tous les âges de la vie et tous les milieux sociaux et culturels

- Y penser particulièrement en contexte de grossesse et de post-partum: Adopter une attitude empathique et bienveillante sans porter de jugement

- Considérer l’impact sur les enfants du foyer pour les protéger: toute situation de violence au sein du couple constitue une situation de maltraitance pour les enfants qui y sont exposés

- Expliquer les spécificités des violences au sein du couple pour déculpabiliser la patiente et l’aider à agir différents types de violences : psychologiques, verbales, physiques, sexuelles, économiques, le plus souvent récurrents et cumulatifs, entre partenaires intimes évolue par cycle successifs augmentant en intensité et en fréquence dans le temps

- Évaluer les signes de gravité Si besoin mettre en place des mesures de protection

- Établir un certificat médical ou une attestation professionnelle Peut être utilisé pour faire valoir les droits de la victime et obtenir une mesure de protection

- Si besoin faire un signalement Avec l’accord de la victime, porter à la connaissance du procureur de la République les sévices ou privations constatés, sans nommer l’auteur des faits Mais cet accord n’est pas nécessaire si la victime est un mineur ou une personne vulnérable

- Informer et orienter la victime en fonction de la situation informer la victime qu’elle est en droit de déposer plainte, les faits de violence sont interdits et punis par la loi; orienter vers les structures associatives, judiciaires et sanitaires qui pourront l’aider

- S’entourer d’un réseau multiprofessionnel