• Sylvie Mesrine

IVG médicamenteuse à domicile jusqu'à 9 SA

Mis à jour : nov. 21



Comme au printemps, l’accès à une interruption volontaire de grossesse médicamenteuse à domicile est à nouveau étendu jusqu’à 9 semaines d’aménorrhée pendant le confinement.

D'après l'arrêté du 7 novembre 2020:

- possibilité de délivrance, directement en pharmacie, de 3 mois de contraceptifs oraux supplémentaires dans le cadre de la prescription initiale, et ce à partir d’une ordonnance expirée de plus d’un an et de moins de 2 ans

- pour l'IVG médicamenteuse en ville, possibilité de faire la première consultation la consultation de prise de médicament par téléconsultation (avec délivrance en pharmacie d’officine des médicaments nécessaires), ainsi que la consultation de contrôle (14-21 jours après) et de prolonger les délais d’IVG médicamenteuse de 7 à 9 semaines d’aménorrhées.

Liens vers les fiches IVG actualisées en ce sens ainsi que la fiche destinée aux pharmaciens :

· Fiche générale Recommandations pour l’adaptation de l’offre en matière d’IVG dans le contexte de l’épidémie COVID-19

· Fiche Consultations de télémédecine pour les IVG médicamenteuses avant 9 SA pour les femmes mineures

· Fiche Consultations de télémédecine pour les IVG médicamenteuses avant 9 SA pour les femmes majeures

· Fiche IVG médicamenteuse : conditions de délivrance des médicaments aux femmes dont les mineures à l’officine IVG